Visitez notre e-commerce

Guêpes

Famille : Vespidae

Ordre : Hymenoptera

Taille : 8 à 26 mm

Couleur : bandes noires, jaunes et brunes foncées

La guêpe :

Les guêpes sont des insectes holométaboles (4 stades de développement : oeuf, larve, pupe, adulte) de l'ordre des hyménoptères et de la famille des vespidés. Entre autres, la guêpe commune (Vespula vulagris) et la guêpe germanique (Vespula germanica) sont celles que l'on rencontre le plus souvent.

Il existe quelque 17 000 espèces de guêpes dans le monde, dont seulement 1 500 sont des espèces sociales vivant en grandes colonies. Toutes les autres sont solitaires.

Les guêpes sont des insectes sociaux au même titre que les fourmis. Elles vivent en colonies, qui comprennent des reines (femelles fécondées), des ouvrières (femelles stériles) et des mâles. Ces derniers apparaissent seulement à la fin de l'été pendant la période d'accouplement.

En août/septembre, après avoir été fécondées, les jeunes reines quittent le nid de guêpes pour trouver un endroit afin de passer l'hiver. Les jeunes reines de guêpes hiberneront dans les cavités des troncs d'arbres ou tout autre endroit les abritant des rigueurs de l'hiver. Tous les autres individus meurent dès les premières gelées.

C'est au printemps que la jeune guêpe reine fonde une nouvelle colonie. Pour cela, la guêpe utilise rarement un ancien nid qui est alors fragilisé, elle cherchera plutôt un autre endroit pour en construire un flambant neuf. C'est elle qui s'occupera des oeufs et qui conduira les premières guêpes ouvrières à maturité.

Par la suite, le rôle de la reine se limitera à la ponte

La première génération de guêpes ouvrières effectue tous les travaux d'agrandissement du nid de guêpes. Celui-ci est construit à l'aide de fibres de bois mort ou de feuilles que les guêpes pétrissent avec leur salive. De plus, ces mêmes guêpes sont chargées de nourrir les larves et de subvenir à tous leurs besoins.

L'aspect des nids de guêpes est très variable. Certains sont de simples galeries creusées dans le sol, d'autres sont complexes, constitués de « papier », de boue ou de brindilles, et peuvent compter de nombreuses cellules et galeries. Les Chinois se sont d'ailleurs inspirés du matériau produit par les guêpes pour inventer le papier !

Les guêpes sont considérées comme étant des insectes utiles. En effet, tout en jouant un rôle de pollinisateur qu'on dit accidentel, elles se nourrissent, en plus des substances sucrées, de plusieurs autres insectes jugés nuisibles dont certaines chenilles.

Par contre, lorsque les guêpes construisent leurs nids près des bâtisses (dans les arbres, dans le sol, sous les balcons ou à même les vides de structures), elles deviennent alors très gênantes.

Aucune nourriture n'est stockée dans un nid de guêpe. Les cellules sont ouvertes vers le bas et la reine y colle l'oeuf pour qu'il ne tombe pas.

La guêpe, une fois dérangée, sera plus agressive qu'une abeille et n'hésitera pas à piquer pour défendre son nid. Vous encourez un risque de mort en tenant de détériorer son nid. Contrairement à l'abeille qui ne pique qu'une seule fois son dard restant dans la peau, la guêpe peut le faire à plusieurs reprises car son dard est lisse.

Les éclaireuses et les nourrices peuvent franchir des distances importantes en quête de nourriture. Certains établissements vont les attirer d'avantage à cause de leurs opérations. Ainsi il n'est pas rare de voir les guêpes envahir les terrasses de restaurants lors de belles journées estivales. Des pièges munis d'un appât spécifique (liquide professionnel) peuvent alors être employé pour limiter leur circulation.

Lorsque les guêpes s'insèrent par une fissure, il ne faut surtout pas colmater l'ouverture car elles risquent de sortir ailleurs et très souvent à l'intérieur ! Il est possible de retirer les nids visibles après les gelées de l'hiver, étant donné que les ouvrières et les mâles restent au nid et y meurent dès les premiers gels. La reine originale continue à fréquenter son nid après la mort des autres guêpes mais ne survivra pas à l'hiver.

On peut rencontrer aussi très fréquemment dans nos environnements la guêpe poliste.

La plupart des guêpes polistes construisent des nids ouverts dont les cellules pendent vers le bas, attachées à leur support par un pétiole.

Ce sont des hyménoptères sociaux qui vivent le plus souvent en petites colonies de quelques dizaines d'individus. Les nids de guêpes polistes sont constitués d'une sorte de papier que les guêpes obtiennent en mastiquant et en imbibant de leur salive des fibres végétales.

Chez les guêpes polistes, les nids peuvent compter plusieurs reines. La plus puissant domine et dirige la colonie, les reines de guêpes polistes subordonnées faisant fonction d'ouvrières.

Il arrive qu'une reine subordonnée prenne l'ascendant sur la reine régnante. Les rôles s'inversent alors, la guêpe régnante devient subordonnée et vice-versa. Il est très difficile chez la guêpe poliste de distinguer les reines des ouvrières contrairement aux autres guêpes et abeilles.